Le Créateur et son sceau

Bannière

L'immortalité !

Bannière

Nombre de visiteurs

Nous avons 11 invités en ligne
I-10/La justification par la foi PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   

La justification par la foi

 
 
 

« Heureux l'homme à qui l'Eternel n'impute pas l'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude ! »  Psaume 32:2

 
 
 
 UNE CONDITION DESESPEREE
 
 
 1 Combien ont péché ?
 Romains 3:9-12,19
 
 2 Comme résultat du péché, quelle est la condition de l'homme sans Christ ?
 Ephésiens 2:11,12
 
 3 Quelle description nous est donnée du coeur naturel ?
 Jérémie 17:9;Esa 1:4-6
 
 4 Quelle déclaration de l'Ecriture Sainte nie la possibilité de justification par la loi ?
 Romains 3:20
 
 
 
 LA ROBE DE JUSTICE
 
 
 5 Quelle illustration représente l'expérience du pécheur ?
 Zacharie 3:1-3
 
 6 Sur l'ordre de l'ange, quel changement eut lieu ?
 Zacharie 3:4,5
 
 7 Quel vêtement porteront les rachetés ?
 Matthieu 22:11;Apocalypse 19:7,8
 
 
 
 LA RECOMPENSE DE LA FOI ET DE LA REPENTANCE
 
 
 8 Quel plan Dieu a-t-il conçu pour la justification du pécheur ?
 Romains 3:21-26
 
 Note - La justification est bien plus que le simple pardon du péché.  Vous pouvez pardonner une transgression, mais cela ne justifie pas celui qui l'a commise. La justification implique beaucoup plus que cela. C'est l'acte par lequel Dieu considère   comme justes ceux qui ne le sont pas.  C'est un acte judiciaire par lequel l'innocence du croyant est pleinement établie. Mais c'est plus encore. Justifier le pécheur consiste non seulement à lui accorder le pardon des péchés, mais aussi à le sauver du péché. La justification est, devant Dieu, le changement de la position de culpabilité et de condamnation à la position de justice parfaite et complète. C'est l'effacement de toute culpabilité, la justification de tout péché et de toute souillure. Elle comprend la rémission complète de tout péché, et l'imputation de la justice de Jésus-Christ au pécheur repentant ; de sorte que nous pouvons paraître, en présence du Dieu saint, délivrés de toute injustice. C'est un acte accompli par Dieu seul. Lui et Lui seul est Celui qui nous justifie.  L'homme ne peut absolument  rien faire qui puisse justifier une faute commise. Nous sommes justifiés par la foi, et non par les oeuvres. Le pécheur croit, et Dieu transforme sa foi en réalité.  « Vous êtes pécheur. Vous ne pouvez faire propitiation pour vos péchés passés, vous ne pouvez changer votre coeur et le sanctifier. Mais Dieu promet de faire tout cela pour vous par Jésus-Christ. Vous croyez à cette promesse. Vous confessez vos péchés et vous donnez à Dieu. Vous voulez le servir. Tout aussi certainement que vous faites cela, Dieu accomplira sa parole à votre égard. Si vous croyez à la promesse - que vos péchés sont pardonnés et que vous êtes purifié - , Dieu transforme votre foi en réalité. Vous êtes guéri, tout cela  aussi certainement que le paralytique auquel Jésus a donné la force de marcher dès qu'il crut à sa guérison. La chose est, dès que vous croyez. » Le meilleur chemin, p. 48, 49.
 
 9 comment Abraham obtint-il la justice ?
 Romains 4:23
 
 Note - « Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice.  » L'obéissance sur parole d'Abraham est l'un des exemples de foi et de confiance en Dieu les plus frappants que nous trouvons dans le récit sacré. Abraham avait mis sa foi dans les promesses de Dieu, et avait agi d'après cette promesse avant même que sa fidélité paraisse. Pour lui, c'était une réalité, puisque Dieu l'avait promis. Une telle foi est rare, mais c'est cette simple confiance que Dieu désire inspirer à tous les coeurs humains afin qu'ils se préparent pour la terre promise.
 
 10 Que répondit Pierre à ceux qui lui demandaient ce qu'ils devaient faire pour être sauvés ?
 Ac 2:38;3:19
 
 11 Quelle merveilleuse promesse est faite à tous ceux qui confessent leurs péchés ?
 1Jean 1:9
 
 Note - « Une confession véritable est toujours précise et avoue des péchés déterminés. Certains péchés sont d'une nature délicate et ne peuvent être confessés qu'à Dieu seul ; d'autres doivent être confessés à ceux qui en ont été victimes ; d'autres enfin sont des fautes publiques et exigent une confession publique. Mais toute confession doit être explicite, directe, et nommer les péchés mêmes dont on s'est rendu coupable. ...  « Une confession ne sera jamais acceptée par Dieu si elle n'est pas accompagnée d'un repentir sincère et d'une réforme. Il faut qu'un changement radical de la vie l'accompagne et que tout ce qui n'est pas agréable à Dieu soit mis de côté. » Le meilleur chemin, p. 36, 37.
 
 12 Pour l'amour de qui les péchés sont-ils effacés ?
 Esa 43:25,26
 
 13 Dans quelle mesure le pécheur qui croit est-il séparé de ses péchés ?
 Psaume 103:12
 
 14 Avec quelle tendresse le Seigneur considère-t-il le pécheur pardonné?
 Psaume 103:13,14
 
 
 
 LE BONHEUR DES RACHETES
 
 
 15 Que pouvons-nous conclure, après avoir vu toutes ces promesses ?
 Romains 3:28
 
 16 Quelle est l'expérience de ceux qui sont justifiés par la foi ?
 Romains 5:1
 

Pour une famille épanouie

Trouver "l'âme soeur"

On se marie pour des motifs divers, parfois pour des raisons sérieuses, souvent aussi pour des raisons passablement imprécises. Les uns le font par crainte de la solitude, d'autres pour jouir d'une certaine sécurité. Certains prétendent faire un mariage d'amour, sans trop savoir ce que c'est ; d'autres se marient par conformisme social ; d'autres encore parce qu'ils s'ennuient à mourir.

 Quoiqu'il en soit, presque tous les êtres humains éprouvent tôt ou tard le besoin de fonder un foyer. On commence à chercher "l'âme sœur", quelqu'un avec qui partager sa vie. Selon le degré de discernement que l'on possède et les circonstances, cette recherche peut se prolonger pendant plusieurs années. Les jours, alors, peuvent paraître bien sombres, tandis que le cœur, sans cesse s'interroge. Qui aura le dernier mot : la raison ou les sentiments ?

 Puis vient la découverte tant attendue. Comme si, au milieu du parterre du jardin, une fleur parmi de nombreuses autres apparaissait comme l'unique, celle dont la teinte, le parfum et la taille conviennent parfaitement à notre goût. Cette révélation peut se produire instantanément, dès la première rencontre, ou graduellement, au fil des années. Une étrange alchimie agite le sang, accélère les battements du cœur, excite le cerveau et fait frémir de joie tout le système nerveux.

Lire la suite...

Principes de santé physique et mentale

6/2 - Dieu révélé par le Christ
Dieu, par son Fils, s'est révélé comme un être personnel. Reflet de la gloire du Père, "l'empreinte de sa personne" (Hébreux 1.3), Jésus revêtit une forme humaine pour venir sur la terre. C'est donc un Sauveur personnel qui descendit ici-bas et remonta au cil où il intercède pour nous devant le trône de Dieu. Quelqu'un qui "ressemble à un fils d'homme", dit l'apôtre Jean (Apocalypse 1.13), exerce auprès du Père un ministère en notre faveur.

Le Christ, la lumière du monde, voilà l'éblouissante splendeur de sa divinité et vécut parmi les hommes, afin que ceux-ci puissent, san être consumés, connaître leur Créateur. Depuis le péché, nul n'a vu de Dieu que sa manifestation en Jésus-Christ. "Moi et le Père nous sommes un", disait-il (Jean 10.30). "Personne, dit l'apôtre saint Jean, ne connaît le Fils, si ce n'est le Père, et personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler." (Matthieu 11.27)

Dieu a jugé bon de nous donner une révélation plus nette que celle que nous offre la nature, afin de nous décrire sa personnalité et son caractère. Il a envoyé son Fils ici-bas pour révéler, autant que les hommes étaient capables de les discerner, la nature et les attributs du Dieu invisible.
Lire la suite...

Reflexions

L'amour résistant

 

Nos journaux, quotidiens et magazines, font peu de place aux belles histoires, de surcroît authentiques. Celle de Marjorie et Sébastien se distingue singulièrement parmi les faits divers sordides, le poids des guerres, ou la débauche d'une société de consommation débridée.

Sébastien, vingt-deux ans, a tout simplement donné une partie de son foie à Marjorie, dix-huit ans, atteinte d'un cancer sur cet organe. Sans cette greffe, elle était condamnée. Pour rendre cet acte médical possible, ils ont dû se marier. Débuter la vie à deux dans de telles circonstances n'est pas facile. Pourtant, ils veulent aussi relever ce défi.

Sébastien n'a jamais douté de son geste. Pour lui, "c'était logique de le faire"; Et l'essentiel dit tout : "Marjorie est là."

Au-delà de l'élan amoureux, Marjorie et Sébastien ont fait l'expérience de l'amour dans son essence même, celui que le Nouveau Testament caractérise par l'amour agapé. C'est celui du don gratuit qui ne pose ni questions, ni conditions et qui permet l'élaboration d'une véritable relation de personne à personne. Il fait sortir de soi pour aller vers l'autre et donner sa confiance. Il est prêt au sacrifice de soi pour l'autre.

Lire la suite...
Un historien, qui suppose à ses personnages des discours qu’ils n’ont pas tenus, peut aussi leur supposer des actions qu’ils n’ont pas faites.
Denis Diderot – Jacques le fataliste

Animé par Joomla!.
Warning: call_user_func(tdo) [function.call-user-func]: First argument is expected to be a valid callback in /home/users5/m/menis/www/Rtecielaout10/templates/themza_j15_55/html/pagination.php on line 153
Valid XHTML and CSS.