Le Créateur et son sceau

Bannière

L'immortalité !

Bannière

Nombre de visiteurs

Nous avons 30 invités en ligne
I-1/La place de la Bible dans la vie de l'homme PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   

La place de la Bible Dans la vie de l'homme

 
 

« Ta parole est une lampe à pieds, et une lumière sur mon sentier. »  Psaume 119 : 105

 
 
LE SEUL VRAI GUIDE
 
 1 Qu'est-il dit de la parole de Dieu ?
 Jean 17:17;Psaume 119:160
 
 2 Que nous est-il dit sur l'étude des Saintes Ecritures ?
 Jean 5:39;2Timothée 2:15
 
 3 Quel exemple louable nous a été rapporté pour notre bénéfice ?
 Ac 17:10-12
 
 4 Quelle est l'attitude des anges envers les révélations transmises par  les prophètes ?
 1Pierre 1:9-12
 
Note - « Avez-vous visité l'étonnant organiste qui fait couler avec tant de charme les larmes du voyageur, dans la cathédrale de Fribourg, pendant qu'il touche l'un après l'autre ses admirables claviers, et qu'il vous fait entendre tour à tour, ou la marche des guerriers sur le rivage, ou les chants de la prières sur le lac, pendant la tempête, ou les voix de      l'action de grâce après qu'elle s'est calmée ? Tous vos sens sont ébranlés, car vous avez tout vu et tout entendu. - Eh    bien !  c'est ainsi que l'Eternel Dieu, puissant en harmonie, a tour à tour, appuyé le doigt de son Esprit sur les touches      qu'il avait choisies pour l'heure de son dessein, et pour l'unité de son hymne céleste. Il avait d'éternité devant lui toutes les touches humaines ; ses yeux créateurs embrassaient d'un regard ce clavier de soixante siècles ; et quand il a voulu faire entendre au monde déchu le conseil éternel de sa Rédemption, et l'avènement du fils de Dieu, il a posé sa main gauche sur Enoch, le septième homme depuis Adam (Jude 14), et sa main droite sur jean, l'humble et sublime prisonnier de Patmos. - L'hymne céleste, sept cents ans avant le déluge, a commencé par ces mots : « Voici, le Seigneur vient avec ses saintes myriades pour juger tous les hommes » ; mais déjà, dans la pensée de Dieu et dans l'harmonie éternelle de son oeuvre, la voix de Jean répondait à celle d'Enoch, et terminait l'hymne, trois mille ans après lui, par ces mots : « Voici, il vient, et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé ! Oui, Seigneur Jésus, viens bientôt. Amen ! » - Et  pendant ce cantique de trente siècles, l'Esprit de Dieu dit un apôtre, pour en contempler les profondeurs (1 Pierre 1 : 12) ; les élus de Dieu étaient émus, et la vie éternelle descendait dans les âmes. - Théopneustie ou pleine inspiration des       Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.  67-69.
 
 5 Qu'est-il dit concernant certaines choses révélées dans les Ecritures?  Que font parfois les ignorants ? Avec quel résultat ?
 2Pierre 3:16
 
Note - « Elle (la Bible) nous dévoile la vérité avec une simplicité et une objectivité parfaites, adaptées aux besoins et aux aspirations du coeur. Les esprits les plus cultivés en ont été surpris et charmés tandis que les hommes les plus humbles, les ignorants eux-mêmes y ont trouvé le chemin du salut. Et pourtant ces vérités si simplement énoncées côtoient des sujets si élevés, si vastes et tellement au-dessus de l'intelligence humaine que nous ne pouvons les accepter que parce qu'elles procèdent de Dieu. Ainsi le plan de la Rédemption nous est présenté de telle façon que toute âme peut y trouver la voie qui mène à la repentance envers Dieu, à la foi en Jésus-Christ notre Seigneur, pour être sauvés selon le dessein éternel. Néanmoins, au-dessous de ces vérités si faciles à comprendre se trouvent des mystères qui dépassent le champ de nos investigations et dissimulent la gloire de Dieu. Ces mystères inspirent foi et respect à celui qui cherche sincèrement la vérité. Plus, celui-ci sonde la Bible, plus il est convaincu qu'elle est la parole de Dieu. La raison humaine s'incline devant la majesté de la révélation divine. » Mme E.G. White.
 
 6 Dans quel but les Ecritures ont-elles été données ? Que peuvent-elles faire pour le croyant ?
 2Timothée 3:16,17
 
Note - « Après d'autres livres, si vous sentez des besoins religieux, ouvrez la Bible ; écoutez-la. Ce sont quelquefois les cantiques des anges, mais des anges descendus parmi les enfants d'Adam.. - Ce sont les orgues du Trés-Haut, mais qui    vont charmer le coeur de l'homme, et remuer sa conscience, dans les cabanes du berger, comme dans les palais ; dans les chambres hautes du pauvre, comme dans les tentes du désert. La Bible, en effet, instruit toutes les conditions ; elle met en scène les humbles et les grands ; elle révèle également l'amour de Dieu, et dévoile en eux les mêmes misères. Elle    s'adresse aux enfants ; et ce sont souvent des enfants qui nous y montrent le chemin du ciel et les grandeurs du Seigneur. Elle s'adresse aux pâtres ; et ce sont souvent des pâtres qui s'y font entendre, et qui nous y révèlent le           caractère de Dieu. Elle parle aux rois et aux scribes ; et ce sont souvent des rois et scribes qui nous y apprennent les        misères de l'homme, l'humiliation, la confession et la prière. Scènes domestiques, aveux de la conscience, effusions secrètes de la prière, voyages, proverbes, révélations des profondeurs du coeur, saintes carrières d'un enfant de Dieu, faiblesses dévoilées, chutes, relèvements, expériences intimes, paraboles, lettres familières, traités de théologie,            commentaires sacrés de quelque ancienne Ecriture, chroniques nationales, fastes militaires, dénombrements politiques,     descriptions de Dieu, portraits des consciences, jugements du Seigneur, cantiques sacrés, prédictions de l'avenir, récits    des jours qui précédèrent notre création, odes sublimes, poésies inimitables. - Tout cela s'y trouve tour à tour ; et tout cela y est exposé à nos regards, dans, une variété pleine de charme, et dans un ensemble dont la majesté est saisissante comme celle d'un temple. - C'est ainsi que la Bible devait, de sa première page à la dernière, associer à sa majestueuse unité le charme indéfinissable d'une instruction humanitaire, familière, sympathique, personnelle, et d'un drame de quarante siècles. - « Il y a des gués pour les agneaux » , a-t-on dit dans la Bible de Desmarets, « et il y a des eaux profondes où les éléphants nagent ». » - Théopneustie ou pleine inspiration des Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.75-76.
 
 

UNE SOURCE D'EDIFICATION SPIRITUELLE

 
 7 De quoi vivons-nous ?
 Matthieu 4:4;Jean 6:63,67,68;Deutéronome 8:1-3
 
 8 Quelle lumière éclaire le chemin du Croyant ?
 Psaume 119:105;Proverbes 6:23;4:18,19
 
 9 Quelle exhortation est donnée aux chrétiens vivant dans les derniers
 jours ?
 2Pierre 3:2
 
 10 Quelle est la protection efficace contre le péché ?
 Psaume 119:11
 
 11 Qu'est-ce qui avait été enseigné à Timothée dans sa jeunesse ? Que
 peuvent faire les Ecritures ?
 2Timothée 3:14,15;Psaume 119:9
 
 

LES RESULTATS DE LA PREDICATION DE LA PAROLE

 
 12 Quelle puissance avaient les paroles de Jésus lorsqu'il était sur la
 terre ?
 Luc 4:32-39;Jean 11:43,44
 
Note - « On tremble, quand on a suivi des yeux le fils de l'homme, commandant aux éléments, arrêtant les tempêtes et    rouvrant les sépulcres, pendant que, rempli d'un si profond respect pour le volume sacré, il déclarait devoir revenir un jour, pour juger, sur ce livre, les vivants et les morts ; on tremble et le coeur saigne, quand ensuite, essayant de mettre le pied sur le seuil d'une académie rationaliste, on y voit assis dans sa chaire professorale un pauvre mortel, savant, misérable, pécheur, responsable, qui manie sans révérence la parole de son Dieu ; quand on le suit remplissant cette tâche funeste devant une jeunesse avide d'instruction, guide futur de tout un peuple, capable de tant de bien, si vous la conduisez dans les hauteurs de la foi, et de tant de mal, si vous la dressez au mépris des Ecritures qu'elle doit prêcher un jour ! Avec quelle décision péremptoire ils étalent la fantasmagorie de leurs hypothèses ; ils retranchent, ils ajoutent, ils louent, ils blâment ; ils prennent en pitié la simplicité qui, lisant la Bible comme la lisait Jésus-Christ, s'attache, comme lui, à tous les mots, et ne sait point trouver d'erreur dans la parole de Dieu ! - Ils décident quelles intercalations ou quels retranchements, dont Jésus-Christ ne se doutait pas, la Sainte Ecriture a dû subir ; ils émondent les chapitres qu'ils n'ont pas compris ; ils signalent des méprises, des raisonnements mal amenés ou mal finis, des préjugés, des imprudences, des ignorances vulgaires !  « Dieu me pardonne d'être obligé d'écrire les paroles de cet affreux dilemme ( mais l'alternative en est inévitable) ! Ou Jésus-Christ exagérait et déraisonnait quand il citait ainsi les Ecritures, ou ces hommes imprudents et malheureux en blasphèment, sans le savoir, la majesté divine. » Théopneustie ou pleine inspiration des Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.134-136.
 
 13 qu'est-il dit de ceux qui rejettent la parole de Dieu ?
 Jérémie 8:9
 
 14 Quelle famine a été prédite?
 Amos 8:11,12
 
 15 Comment devons-nous considérer les paroles du Seigneur ?
 Jérémie 15:16
 

Pour une famille épanouie

Bâtir un foyer heureux
Choisir un bon partenaire est très important pour que le mariage soit heureux. Après avoir pris le départ dans la vie conjugale, il faut continuer - ensemble - la route.

Les époux désireux de connaître un bonheur commun doivent déployer des efforts communs. Un couple heureux n'est pas quelque chose que l'on fait, mais quelque chose que l'on devient. Le bonheur conjugal ne se réalise pas d'un coup de baguette magique, il n'est pas non plus l'effet du hasard.

Pendant la période des fréquentations, le jeune homme et la jeune fille déploient généralement de grands efforts pour s'impressionner l'un l'autre et se montrer sous leur meileur jour. A ce moment-là, on multiplie les marques de délicatesse et d'affection mutuelles. Mais souvent, peu de temps après le mariage, les jeunes époux se relâchent ; les égards réciproques se font de moins en moins nombreux ; l'égoïsme reprend le dessus. Chaque partenaire éprouve alors une déconvenue à la mesure des ses propres illusions. L'un des moyens d'éviter de telles déceptions consiste, pour les amoureux, à se fréquenter suffisamment longtemps avant de se marier pour mieux se connaître.
Lire la suite...

Principes de santé physique et mentale

1/3 - Le ministère de la famille
La restauration et le relèvement de l'humanité commencent par la famille, c'est-à-dire par l'œuvre des parents. C'est du cœur que procèdent "les sources de la vie", et le cœur de la société, de l'Église ou de la nation, c'est la famille. Le bien-être de la société, le progrès de l'Église, la prospérité de l'État dépendent des influences familiales.
L'importance et les avantages de la vie de famille sont démontrés par la vie de Jésus. Celui qui quitta le ciel pour être notre exemple et nous donner ses enseignements passe trente ans chez ses parents, à Nazareth. La Bible est très brève sur cette période ; aucun miracle remarquable n'attira l'attention de la multitude ; aucune foule avide ne suivit ses pas pour entrendre ses paroles. Mais il n'en accomplit pas moins sa mission divine, participant, comme l'un de nous, à la vie de famille, soumis à sa discipline, s'acquittant de ses devoirs, portant ses fardeaux et ses responsabilités. Sous le toit protecteur d'un humble foyer, soumis aux exigences de la vie comme le commun des mortels, "il croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes".
Lire la suite...

Reflexions

Le loup mangera avec l’agneau
La grande tragédie de la nature continuera-t-elle sans fin,
ponctuée - ici et là -  par l’appel lugubre des hiboux,
le grondement menaçant des grands fauves, le cri « hystérique » des singes
et des charognards ou le hurlement angoissant des coyotes et des loups ?
La Bible répond



Les Etats-Unis d’Amérique ne sont pas seulement un vaste pays constitué de verdoyantes prairies, de hautes chaînes de montagnes, de gigantesques forêts parsemées de lacs, d’immenses plaines aux terres fertiles. Les États-Unis, ce sont aussi les régions arides, les déserts brûlants de la Basse Californie, du Nevada, de l’Utah, de l’Arizona ou du Nouveau-Mexique…

Situé à l’extrême sud de l’Arizona… « Saguaro National Monument est sans doute une des réalisations les plus déshéritées, l’une des moins souvent visitées du système des parcs nationaux, et c’est dommage, écrit J.C.Berrier, car on y découvre quelques-uns des aspects les plus vrais du désert américain, en particulier ces « forêts » de gracieux cactus appelés saguaros au milieu desquels nous avions voyagé pendant des jours, trois ans plus tôt, lors de notre expédition en Basse Californie mexicaine. »

Lire la suite...
La vraie sagesse est de ne pas sembler sage.
     [Eschyle] - Extrait de Prométhée enchaîné

Animé par Joomla!.
Warning: call_user_func(tdo) [function.call-user-func]: First argument is expected to be a valid callback in /home/users5/m/menis/www/Rtecielaout10/templates/themza_j15_55/html/pagination.php on line 153
Valid XHTML and CSS.