Le Créateur et son sceau

Bannière

L'immortalité !

Bannière

Nombre de visiteurs

Nous avons 19 invités en ligne
I-1/La place de la Bible dans la vie de l'homme PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   

La place de la Bible Dans la vie de l'homme

 
 

« Ta parole est une lampe à pieds, et une lumière sur mon sentier. »  Psaume 119 : 105

 
 
LE SEUL VRAI GUIDE
 
 1 Qu'est-il dit de la parole de Dieu ?
 Jean 17:17;Psaume 119:160
 
 2 Que nous est-il dit sur l'étude des Saintes Ecritures ?
 Jean 5:39;2Timothée 2:15
 
 3 Quel exemple louable nous a été rapporté pour notre bénéfice ?
 Ac 17:10-12
 
 4 Quelle est l'attitude des anges envers les révélations transmises par  les prophètes ?
 1Pierre 1:9-12
 
Note - « Avez-vous visité l'étonnant organiste qui fait couler avec tant de charme les larmes du voyageur, dans la cathédrale de Fribourg, pendant qu'il touche l'un après l'autre ses admirables claviers, et qu'il vous fait entendre tour à tour, ou la marche des guerriers sur le rivage, ou les chants de la prières sur le lac, pendant la tempête, ou les voix de      l'action de grâce après qu'elle s'est calmée ? Tous vos sens sont ébranlés, car vous avez tout vu et tout entendu. - Eh    bien !  c'est ainsi que l'Eternel Dieu, puissant en harmonie, a tour à tour, appuyé le doigt de son Esprit sur les touches      qu'il avait choisies pour l'heure de son dessein, et pour l'unité de son hymne céleste. Il avait d'éternité devant lui toutes les touches humaines ; ses yeux créateurs embrassaient d'un regard ce clavier de soixante siècles ; et quand il a voulu faire entendre au monde déchu le conseil éternel de sa Rédemption, et l'avènement du fils de Dieu, il a posé sa main gauche sur Enoch, le septième homme depuis Adam (Jude 14), et sa main droite sur jean, l'humble et sublime prisonnier de Patmos. - L'hymne céleste, sept cents ans avant le déluge, a commencé par ces mots : « Voici, le Seigneur vient avec ses saintes myriades pour juger tous les hommes » ; mais déjà, dans la pensée de Dieu et dans l'harmonie éternelle de son oeuvre, la voix de Jean répondait à celle d'Enoch, et terminait l'hymne, trois mille ans après lui, par ces mots : « Voici, il vient, et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé ! Oui, Seigneur Jésus, viens bientôt. Amen ! » - Et  pendant ce cantique de trente siècles, l'Esprit de Dieu dit un apôtre, pour en contempler les profondeurs (1 Pierre 1 : 12) ; les élus de Dieu étaient émus, et la vie éternelle descendait dans les âmes. - Théopneustie ou pleine inspiration des       Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.  67-69.
 
 5 Qu'est-il dit concernant certaines choses révélées dans les Ecritures?  Que font parfois les ignorants ? Avec quel résultat ?
 2Pierre 3:16
 
Note - « Elle (la Bible) nous dévoile la vérité avec une simplicité et une objectivité parfaites, adaptées aux besoins et aux aspirations du coeur. Les esprits les plus cultivés en ont été surpris et charmés tandis que les hommes les plus humbles, les ignorants eux-mêmes y ont trouvé le chemin du salut. Et pourtant ces vérités si simplement énoncées côtoient des sujets si élevés, si vastes et tellement au-dessus de l'intelligence humaine que nous ne pouvons les accepter que parce qu'elles procèdent de Dieu. Ainsi le plan de la Rédemption nous est présenté de telle façon que toute âme peut y trouver la voie qui mène à la repentance envers Dieu, à la foi en Jésus-Christ notre Seigneur, pour être sauvés selon le dessein éternel. Néanmoins, au-dessous de ces vérités si faciles à comprendre se trouvent des mystères qui dépassent le champ de nos investigations et dissimulent la gloire de Dieu. Ces mystères inspirent foi et respect à celui qui cherche sincèrement la vérité. Plus, celui-ci sonde la Bible, plus il est convaincu qu'elle est la parole de Dieu. La raison humaine s'incline devant la majesté de la révélation divine. » Mme E.G. White.
 
 6 Dans quel but les Ecritures ont-elles été données ? Que peuvent-elles faire pour le croyant ?
 2Timothée 3:16,17
 
Note - « Après d'autres livres, si vous sentez des besoins religieux, ouvrez la Bible ; écoutez-la. Ce sont quelquefois les cantiques des anges, mais des anges descendus parmi les enfants d'Adam.. - Ce sont les orgues du Trés-Haut, mais qui    vont charmer le coeur de l'homme, et remuer sa conscience, dans les cabanes du berger, comme dans les palais ; dans les chambres hautes du pauvre, comme dans les tentes du désert. La Bible, en effet, instruit toutes les conditions ; elle met en scène les humbles et les grands ; elle révèle également l'amour de Dieu, et dévoile en eux les mêmes misères. Elle    s'adresse aux enfants ; et ce sont souvent des enfants qui nous y montrent le chemin du ciel et les grandeurs du Seigneur. Elle s'adresse aux pâtres ; et ce sont souvent des pâtres qui s'y font entendre, et qui nous y révèlent le           caractère de Dieu. Elle parle aux rois et aux scribes ; et ce sont souvent des rois et scribes qui nous y apprennent les        misères de l'homme, l'humiliation, la confession et la prière. Scènes domestiques, aveux de la conscience, effusions secrètes de la prière, voyages, proverbes, révélations des profondeurs du coeur, saintes carrières d'un enfant de Dieu, faiblesses dévoilées, chutes, relèvements, expériences intimes, paraboles, lettres familières, traités de théologie,            commentaires sacrés de quelque ancienne Ecriture, chroniques nationales, fastes militaires, dénombrements politiques,     descriptions de Dieu, portraits des consciences, jugements du Seigneur, cantiques sacrés, prédictions de l'avenir, récits    des jours qui précédèrent notre création, odes sublimes, poésies inimitables. - Tout cela s'y trouve tour à tour ; et tout cela y est exposé à nos regards, dans, une variété pleine de charme, et dans un ensemble dont la majesté est saisissante comme celle d'un temple. - C'est ainsi que la Bible devait, de sa première page à la dernière, associer à sa majestueuse unité le charme indéfinissable d'une instruction humanitaire, familière, sympathique, personnelle, et d'un drame de quarante siècles. - « Il y a des gués pour les agneaux » , a-t-on dit dans la Bible de Desmarets, « et il y a des eaux profondes où les éléphants nagent ». » - Théopneustie ou pleine inspiration des Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.75-76.
 
 

UNE SOURCE D'EDIFICATION SPIRITUELLE

 
 7 De quoi vivons-nous ?
 Matthieu 4:4;Jean 6:63,67,68;Deutéronome 8:1-3
 
 8 Quelle lumière éclaire le chemin du Croyant ?
 Psaume 119:105;Proverbes 6:23;4:18,19
 
 9 Quelle exhortation est donnée aux chrétiens vivant dans les derniers
 jours ?
 2Pierre 3:2
 
 10 Quelle est la protection efficace contre le péché ?
 Psaume 119:11
 
 11 Qu'est-ce qui avait été enseigné à Timothée dans sa jeunesse ? Que
 peuvent faire les Ecritures ?
 2Timothée 3:14,15;Psaume 119:9
 
 

LES RESULTATS DE LA PREDICATION DE LA PAROLE

 
 12 Quelle puissance avaient les paroles de Jésus lorsqu'il était sur la
 terre ?
 Luc 4:32-39;Jean 11:43,44
 
Note - « On tremble, quand on a suivi des yeux le fils de l'homme, commandant aux éléments, arrêtant les tempêtes et    rouvrant les sépulcres, pendant que, rempli d'un si profond respect pour le volume sacré, il déclarait devoir revenir un jour, pour juger, sur ce livre, les vivants et les morts ; on tremble et le coeur saigne, quand ensuite, essayant de mettre le pied sur le seuil d'une académie rationaliste, on y voit assis dans sa chaire professorale un pauvre mortel, savant, misérable, pécheur, responsable, qui manie sans révérence la parole de son Dieu ; quand on le suit remplissant cette tâche funeste devant une jeunesse avide d'instruction, guide futur de tout un peuple, capable de tant de bien, si vous la conduisez dans les hauteurs de la foi, et de tant de mal, si vous la dressez au mépris des Ecritures qu'elle doit prêcher un jour ! Avec quelle décision péremptoire ils étalent la fantasmagorie de leurs hypothèses ; ils retranchent, ils ajoutent, ils louent, ils blâment ; ils prennent en pitié la simplicité qui, lisant la Bible comme la lisait Jésus-Christ, s'attache, comme lui, à tous les mots, et ne sait point trouver d'erreur dans la parole de Dieu ! - Ils décident quelles intercalations ou quels retranchements, dont Jésus-Christ ne se doutait pas, la Sainte Ecriture a dû subir ; ils émondent les chapitres qu'ils n'ont pas compris ; ils signalent des méprises, des raisonnements mal amenés ou mal finis, des préjugés, des imprudences, des ignorances vulgaires !  « Dieu me pardonne d'être obligé d'écrire les paroles de cet affreux dilemme ( mais l'alternative en est inévitable) ! Ou Jésus-Christ exagérait et déraisonnait quand il citait ainsi les Ecritures, ou ces hommes imprudents et malheureux en blasphèment, sans le savoir, la majesté divine. » Théopneustie ou pleine inspiration des Saintes Ecritures, Louis Gaussen, p.134-136.
 
 13 qu'est-il dit de ceux qui rejettent la parole de Dieu ?
 Jérémie 8:9
 
 14 Quelle famine a été prédite?
 Amos 8:11,12
 
 15 Comment devons-nous considérer les paroles du Seigneur ?
 Jérémie 15:16
 

Pour une famille épanouie

L'amour dans le foyer

Qu'y a-t-il de plus important au monde ? Si la question nous était posée, la plupart d'entre nous répondraient : la vie. Ou peut-être : l'amour. Et ils n'auraient pas tout à fait tort. Disons plutôt que ce qu'il y a ici-bas de plus important de plus précieux, c'est en réalité l'être humain. Vous par exemple.

Aucun objet, aucune idée, aucune puissance n'a de valeur indépendamment de l'homme. L'épanouissement de la personnalité ne peut s'opérer dans l'isolement ; il est fonction de la relation avec d'autres personnes. Et puisque l'homme naît généralement dans un foyer, son action dans le monde - bienfaisante ou désastreuse - sera dans une grande mesure conditionnée par le style de foyer dans lequel il aura été élevé.

Lire la suite...

Principes de santé physique et mentale

1/5 - L'enfant
Dans les instructions communiquées par l'ange aux parents de Samson étaient incluses à la fois l'influence prénatale et l'éducation que l'enfant devait recevoir. Il ne suffisait pas que leur fils, qui devait délivrer un jour Israël, reçût à sa naissance de bonnes dispositions. Il devait encore, dès sa plus tendre enfance, être l'objet de soins attentifs et grandir dans les principes d'une stricte tempérance.

Des instructions semblables furent données au sujet de Jean-Baptiste. Avant la naissance de l'enfant, son père reçut ce message de la part de Dieu : "Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère." (Luc 1.14,15)

En parlant des hommes de Dieu d'autrefois, le Sauveur affirme qu'il n'y en avait point eu de plus grand que Jean-Baptiste. L'œuvre qui fut confiée à ce dernier n'exigeait pas seulement de l'énergie et de l'endurance, mais les plus hautes qualités de l'esprit et du cœur. Pour se préparer à sa tâche, les habitudes qu'il devait contracter étaient si importantes que l'ange le plus puissant du ciel fut envoyé à ses parents pour leur donner des instructions à ce sujet.

Les conseils de Dieu aux Israélites nous apprennent que tout ce qui concerne le développement physique de l'enfant doit être pris en considération. Dans ce domaine, rien n'est insignifiant. Toute influence qui affecte le corps a une répercussion sur l'esprit et le caractère.
Lire la suite...

Reflexions

Abus sexuels : lorsque l'enfance s'arrête brusquement

 

Viol, exhibitionnisme ou inceste : les affaires de perversions sexuelles remontent régulièrement sur le devant de l'actualité. Environ 10% des enfants en seraient victimes. Mais qu'est-ce qui fait basculer la relation adulte-enfant vers le pathologique ? Comment prévenir les situations à risques ?

Réponses.


Les statistiques du ministère de la Santé sont sans appel : 1 fille sur 8 et 1 garçon sur 10 sont victimes d'abus sexuels avant l'âge de 18 ans. L'inceste représente plus de 50% des viols sur mineurs. D'une manière générale, dans 60% des cas, l'auteur est le père et dans 80% une personne proche (famille, amis). Des chiffres abrupts, dramatiques.

Lire la suite...
Nous employons pour bâtir la pierre qui nous écrasait, nous nageons dans l’eau qui nous noyait, nous mettons à la meule le bourreau redevenu esclave et nous disons avec Saint Paul : « que je sois faible, c’est alors que je suis fort ».
P. Sertillange

Animé par Joomla!.
Warning: call_user_func(tdo) [function.call-user-func]: First argument is expected to be a valid callback in /home/users5/m/menis/www/Rtecielaout10/templates/themza_j15_55/html/pagination.php on line 153
Valid XHTML and CSS.